Le truc qui me stresse le plus est d'être en retard. Que ce soit pour répondre à une invitation, aller à un rendez-vous, prendre le train ou accueillir des visiteurs.

Celui qui est sur le quai de la gare avec une demi-heure d'avance pour récupérer un voyageur, c'est moi. Celui qui place les chaises avant une réunion dont il n'est pas l'organisateur, c'est moi. Celui qui tourne en rond avant que nous sortions en attendant qu'elle ait fini de se préparer, c'est moi. Celui qui prend le TGV Dijon-Roissy de la veille pour être sûr de ne pas louper son vol pour Tokyo, c'est moi.

Bref, "avant l'heure" c'est faisable, "à l'heure" c'est obligé, "après l'heure" c'est la cata.