Nous sommes le 17 décembre 2013, il est 15h40, le soleil est bas sur l'horizon. Comme d'habitude à ce moment de la journée, la lumière est plus chaude et le mur, habituellement d'un gris très neutre, est doré par les rayons du soleil couchant.

Entre la retranscription fidèle de la réalité et de la perception qu'on en a, j'hésite une fois de plus. D'où la mise en place d'un "avant/après" qui vous permet de choisir la photo que vous préférez...

Un chat du voisinage, habitué des lieux et chasseur à ses heures, est à une quarantaine de mètres de moi. Lui perché sur le tas de pierre, moi sur le balcon avec le grozoum. L'ombre malicieuse de l'arbre de Judée joue avec les restes d'une vigne vierge accrochée au mur.